Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

La Harry Potter Alliance – L’activisme des fans d’Harry Potter

16 août 2017

Les fans d’une saga peuvent avoir un énorme impact sur des causes sociales, et la Harry Potter Alliance (HPA) ne fait que confirmer ce constat. Petite présentation de cette association et de sa forme d’activisme particulière.

JPEG - 54.7 ko

Rappel : Qu’est ce que la Harry Potter Alliance ?

Nous vous parlons souvent des projets de la Harry Potter Alliance. Mais qu’est ce que c’est ?
La HPA est née en 2005 du groupe de wizard rock Harry and the Potters et de l’acteur Andrew Slack, afin de collecter des fonds pour Amnesty International. Depuis, de nombreuses actions ont été menées, de simples campagnes demandant aux internautes de partager les enseignements qu’ils ont reçus de Dumbledore, ou encore à des campagnes de sensibilisation et défense de la neutralité du net.

En 2010, les vlogeurs John et Hank Green allient leur association DFTBA (Don’t Forget To Be Awesome) à la HPA afin de récolter des dons pour Haïti, en réaction au tremblement de terre survenu dans l’année. Suite à ce partenariat, la HPA prend de l’ampleur et de la visibilité sur le net. Les deux associations sont depuis étroitement liées, les frères Green organisant régulièrement des dons pour la HPA et ses projets.

Mais la plus grande particularité de la HPA, c’est bien son origine potterienne. Reprenant les codes éthiques de la saga sorcière, l’association essaye de les appliquer dans le monde moldu.

JPEG - 14.4 ko

En quoi l’activisme de la HPA est novateur ?

Nous avons tous des convictions que nous voulons défendre. Mais les associations classiques sont souvent assez complexes quand on ne connaît pas ce milieu. La force de la HPA, et qui explique son succès auprès des jeunes, c’est leur capacité à utiliser une œuvre que l’on connaît par cœur pour pallier à ce problème. Passer par un univers dont on est familier facilite l’entrée dans le monde associatif. Janae Phillips, membre de la HPA, prend pour exemple le fait d’utiliser le traitement des moldus par certains sorciers pour évoquer le racisme. C’est utiliser un sujet que les fans maitrisent pour sensibiliser à un qu’ils connaissent peut-être moins.

Ainsi, c’est en se demandant ce qu’Harry penserait en apprenant que les chocogrenouilles sont faites par des enfants exploités, que la HPA à réussi à convaincre 400 000 personnes de signer une pétition, et qu’aujourd’hui les Chocogrenouilles de Warner Bros sont certifiées commerce équitable.

Harry Potter raconte une histoire avec des héros jeunes et entreprenants. La HPA veut pousser ses membres à faire de même. Par le biais de la Granger Leadership Academy, la HPA motive des jeunes lors de conférences afin de les pousser à entreprendre des actions caritatives. En 2016, le projet avait mené à la défense des subventions pour les bibliothèques américaines. L’association utilise également d’autres œuvres de fiction sur le même principe, comme la saga Hunger Games pour sensibiliser aux inégalités culturelles.

Nombreux lecteurs d’Harry Potter pourront vous raconter les enseignements qu’ils ont tirés de la saga. La HPA est un témoignage des valeurs que JK Rowling a voulu transmettre dans ses livres. À la manière d’Hermione qui défend les droits des elfes de maison, la HPA est une invitation à nous indigner contre les maux de notre société. Nous sommes des milliers de fans d’Harry Potter, et notre nombre nous donne une force : pourquoi ne pas l’utiliser pour faire du monde un endroit plus agréable ?

Si vous avez envie de rejoindre la HPA, vous pouvez retrouver plus d’informations sur sa branche française ICI.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :